Location matériel médical

Location matériel médical

Depuis quelques années maintenant, les personnes en situation d’handicap ou à mobilité réduite peuvent louer les équipements médicaux au lieu de les acheter. Cette alternative est nettement intéressante pour ceux qui ont besoin de lit médicalisé, d’un fauteuil roulant pour une courte durée, pendant la période de convalescence par exemple. Sachant que l’acquisition de matériel médical représente un investissement de taille, les acheter n’est pas la meilleure option à adopter, notamment lorsque la perte d’autonomie est seulement temporaire.

Zoom sur la location de matériel médical

Louer un matériel médical est une solution qui ne manque pas d’intérêt pour les usages momentanés. Toutefois, en étant des produits de santé, l’utilisation et la location des dispositifs médicaux sont très réglementées et c’est l’Agence nationale de la sécurité du médicament ou ANSEM qui l’encadre. Cet organisme s’occupe alors de la réglementation de toutes les modalités d’utilisation de l’appareil ainsi que leur mise en location.
Le code de la santé médicale de son côté attribue une définition bien précise en ce qui concerne les équipements médicaux. De ce fait, tous les dispositifs destinés à des fins médicales sont concernés par cette réglementation. En ce qui concerne les fabricants et les prestataires qui mettent en location des DM, ils se doivent de respecter des normes bien précises. Ceci dit, les commandes doivent être effectuées par des professionnels de la santé à savoir les infirmiers, les cabinets médicaux, les hôpitaux et autres.
Également, des prescriptions médicales sont nécessaires avant de procéder à la location de matériel médical. Toutefois, il est bon de préciser que les infirmières libérables ainsi que les autres acteurs du secteur médical sont également habilités à prescrire ces équipements à leurs patients. Avec une ordonnance de leur part, vous pourrez acheter ou louer des équipements médicaux en toute légalité auprès d’un organisme spécialisé.

Les bonnes raisons de louer son équipement médical

Les raisons qui peuvent pousser une personne à louer un matériel médical sont multiples. Dans la plupart de cas, ce sont les personnes qui viennent de sortir de l’hôpital qui y font recours dans le cadre de leur convalescence. Cela en va de même pour les personnes qui souffrent de maladie chronique et les familles qui assurent le maintien à domicile des aînés en perte d’autonomie. Dans certains cas, la grossesse pousse également les particuliers à recours à la location des équipements médicaux.
L’option location est un moyen de réduire les coûts engendrés par l’utilisation de ces dispositifs. La vérité c’est que le matériel médical s’avère coûteux. Ce n’est pas le public lambda qui peut investir sur un seul coup plusieurs milliers d’euros dans l’acquisition de ces outils. Quant à la location, elle permet d’accéder à des matériels d’une excellente qualité et surtout d’une référence récente sans avoir à dépenser une petite fortune.
De plus, lorsqu’on se lance dans la location du DM, on bénéficie de services complémentaires comme l’installation et l’accompagnement, ce qui facilite grandement l’utilisation de l’appareil. Aussi, cette alternative est un moyen de profiter d’un service après-vente tout au long de la validité du contrat. Et on n’a pas encore évoqué le fait que les patients qui louent un matériel médical au lieu de l’acheter seront exonérés des coûts engendrés par les entretiens. Effectivement, cela peut coûter beaucoup.

Quels sont les principaux matériels médicaux que l’on peut louer ?

Depuis que cette option location est inventée, plusieurs prestataires mettent à la disposition de leur clientèle un large choix de dispositifs selon leur besoin. Vous pourrez dans ce cas opter pour la location de lit médicalisé qui permet d’assurer le confort et la sécurité d’un patient dans le confort de son domicile. Si vous vous lancez dans la location de lit médicalisé, cela faciliterait bien les soins tout en limitant le risque de chute.
Mais la location de fauteuil roulant est également envisageable. Que ce soit un modèle manuel ou électrique, ce dispositif permet de faciliter les transferts. De ce fait, la personne en situation d’handicap ou à mobilité réduite pourra gagner en autonomie, notamment dans ses déplacements.
Dans tous les cas, les petits dispositifs médicaux comme les tensiomètres, les béquilles, les déambulateurs, les attelles ou encore les pieds à perfusion sont également disponibles à la location. Pour votre information, la location de matelas à air vient après la location de fauteuil roulant en termes de popularité. En d’autres termes, ce sont les dispositifs les plus loués des patients.

Louer des matériels médicaux, comment ça marche ?

Il est indiqué que l’utilisation et la location des dispositifs utilisés à des fins médicales sont très réglementées. Raison principale pour laquelle le fournisseur se doit de procéder à des formalités administratives qui stipulent les conditions de location. Après tout, le respect du secret médical vient en premier lieu. Aussi, on tient à préciser que ces équipements doivent répondre à des normes très strictes. Ainsi, ils doivent être testés et validés pour être mis sur le marché.
En plus de cela, une désinfection minutieuse doit avoir lieu dans l’optique de garantir la sécurité du patient et une hygiène optimale. D’ailleurs, la Haute Autorité de santé HAS préconise des conditions strictes en matière d’hygiène et de stockage. À cela s’ajoutent un suivi et une parfaite prise en charge en cas de dysfonctionnements.
Si avant, cette location était réservée uniquement aux professionnels de la médecine, aujourd’hui plusieurs prestataires proposent des solutions de location aux particuliers. Également, certains matériels disponibles à la location sont couverts par l’Assurance maladie.